nos fiches techniques

Faire de la défiscalisation immobilière permet d’investir dans l’immobilier tout en bénéficiant de réductions d’impôts. Il existe plusieurs façons de défiscaliser avec l’immobilier. Nos experts vous conseillent et vos accompagnent tout au long du processus d’acquisition.

le déficit foncier

Un propriétaire bailleur qui tire des revenus d’une location vide (non meublée) doit déclarer ses revenus fonciers à l’administration fiscale. Précisément, un propriétaire est imposable sur le revenu net tiré du ou de ses immeubles ou biens immobiliers, appelé revenu net foncier.
Pour déterminer ce revenu foncier net, il peut déduire les charges qu’il a supporté au titre de cette activité (frais divers, travaux, intérêts d’emprunt, assurance de prêt…) de ses revenus locatifs bruts. Mais ce résultat peut être déficitaire.
Si ces charges sont supérieures aux loyers (le revenu foncier brut), elles génèrent ce que l’on appelle un résultat négatif appelé déficit foncier. Il se peut aussi qu’un contribuable doive assumer des charges foncières déductibles sans percevoir de revenus fonciers, par exemple l’année d’un investissement dans un bien immobilier ancien à rénover nécessitant de lourds de travaux de rénovation. Là encore, le propriétaire se trouve en situation de déficit foncier.
Ce déficit foncier fait l’objet d’un traitement particulier, dont on peut tirer avantage

loi malraux

Depuis 1962, La Loi Malraux permet de défiscaliser son investissement en réalisant des travaux de restauration dans des biens immobiliers anciens. Ces derniers sont situés dans les centres-villes historiques classés Secteurs Sauvegardés (SS) ou contenant un Plan de Valorisation de l’Architecture et du Patrimoine (anciennement ZPPAUP).
Le dispositif tend à réhabiliter les immeubles et quartiers anciens Français, en incitant les contribuables les plus imposés à investir pour bénéficier de réductions d’impôts avantageuses.

Tous les contribuables Français peuvent se porter acquéreur d’un bien immobilier éligible à la loi et engager les travaux de restauration. Toutefois, le dispositif est plus adapté aux personnes soumises à une importante pression fiscale et en capacité de supporter les charges liées au coût de l’opération.

 

lmnp | Colocation

La location en Loueur Meublé Non Professionnel existe depuis 1949! Il s’agit est d’un régime fiscal permettant d’investir dans l’immobilier tout en bénéficiant d’une fiscalité plus avantageuse que la location nue : réductions d’impôts et possibilité de récupérer la TVA.

Un investissement en LMNP est un investissement de type immobilier locatif, c’est à dire consistant à acheter un bien exclusivement dans le but de le louer.
La location du logement doit prendre effet dans le mois qui suit la date d’achèvement de l’immeuble ou de son acquisition si elle est postérieure.

Le bien loué devra être considéré comme meublé, c’est-à-dire être équipé de manière à répondre aux besoins essentiels des locataires qui devront pouvoir y vivre avec leurs seuls effets personnels.

Plusieurs options fiscales sont disponibles pour un investissement en LMNP. Un investissement LMNP peut aussi bien concerner un bien situé dans une « résidence services » qu’un logement classique ne proposant aucun service aux locataires.

Le statut LMNP s’adresse à tous les contribuables souhaitant se constituer un patrimoine immobilier et générer, à long terme, des ressources complémentaires (sous forme de loyer) en vue de leur retraite.

Le dispositif est accessible à tout particulier ne payant pas nécessairement beaucoup d’impôts, il est particulièrement adapté pour les contribuables français dont le Taux Marginal d’Imposition (TMI) se situe dans les tranches de 14% ou 30%.

le monument historique

La loi de défiscalisation sur les Monuments Historiques existe depuis près de 100 ans. Cette loi de défiscalisation vise à favoriser l’entretien et la restauration de biens immobiliers classés Monuments Historiques ou inscrits à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

L’investissement en loi Monuments Historiques 2020 consiste à acquérir un bien nécessitant d’importants travaux de restauration. Les charges de restauration et d’entretien du bien immobilier Monuments Historiques, ainsi que les intérêts d’emprunts liés à l’acquisition du foncier et aux travaux sont déductibles à 100% des revenus fonciers. Le déficit généré est déductible du revenu global, sans aucun plafonnement.

Depuis le 1er janvier 2009, la loi de défiscalisation sur les Monuments Historiques en 2020 oblige le propriétaire à conserver le bien pendant 15 ans.

De plus, après avoir conclu une convention avec l’Etat, la donation ou la transmission de ce patrimoine est exonérée de droits de succession. 

Besoin d'un conseil personnalisé ?

Contactez nos experts

Nos compétences

Notre équipe

Notre expertise

Nos valeurs

Notre histoire

Nos réalisations

Aix-en-Provence

Marseille

Nos fiches techniques

Déficit foncier

Loi Malraux

Monument Historique

LMNP

Nos coordonnées

25 rue Portalis |  Aix-en-Provence

T : 07 81 55 93 61

Copyright © CFLVX 2020 - All rights reserved | Mentions légales